Les allergies saisonnières

  • Le 07/06/2022

Contre les allergies saisonnières, la gemmothérapie s’avère très efficace.

Il est possible d’utiliser différents macérats de bourgeons comme celui de genévrier, de romarin, de viorne, d’orme, de noyer, de cassis, ou encore des solutions complexes de bourgeons.

Les macérats s’utilisent en goutte directement sous la langue ou dilués dans du miel ou un peu d’eau. Pour une allergie, le naturopathe conseillera 5 à 15 gouttes durant 3 semaines, quel que soit le macérat choisi.

On peut aussi conseiller des antihistaminiques naturels, comme l’ortie qui apaise les symptômes du rhume des foins. L’ortie se consomme en gélules de 300 mg que l’on peut prendre 3 fois par jour. La dose peut être augmentée à 500 mg, voire 700 mg.

Pour décongestionner le nez, un lavage nasal est nécessaire. Il est préférable de faire sa propre solution saline pour limiter les produits irritants pour les muqueuses que l’on trouve dans les produits du marché.

Mélanger une demi cuillère à café de sel à 250 ml d’eau chaude que vous injecterez dans le nez à l’aide d’une seringue ou une poire.

Pour soulager les troubles oculaires allergiques, des compresses froides soulageront les picotements et démangeaisons.

Les hydrolats de bleuets, camomille seront également très efficaces.
 

Pollen allergie